Jardinerie en ligne, faire un site qui vous ressemble

ESSAI 30 JOURS
December 27, 2022
3 min
Product Information Management

Ceci concerne toute personne voulant commercialiser ses fleurs, graines, plantes, arbres en ligne. Bonne chance pour mettre en place votre pépinière en ligne !

Définir un budget :

Tout d’abord il faut définir le budget global que vous souhaitez investir dans votre site web en prenant en compte les coûts de création, les coûts d’hébergement (mensuel), les coûts de maintenance, les coûts de référencement et encore les coûts de promotion du site.

Identifier ses cibles- Personas :

Votre site sera BtoB ou BtoC ? vous adressez vous aux consommateurs finaux ou à des entreprises ? vos clients potentiels sont-ils français ou étrangers ? ( site multilingue ou pas )

Ce sont toutes ces questions que vous devez vous poser pour rendre le parcours client fluide et ludique.

Analyser son marché sur Internet :

Pour analyser son marché il faudra passer par 2 étapes importantes, l’analyse de la concurrence en regardant leur positionnement et leur stratégie sur le web. Cela vous aider à établir votre propre positionnement. Et l’analyse du trafic, estimez les recherches effectuées un vous servant des mots clés, tout ceci vous aidera à estimer les parts de marchés que vous souhaitez acquérir.

Trouver un nom de domaine :

Il faut que le nom de domaine corresponde à votre marque si vous en êtes une sinon il faut un nom de domaine simple à retenir, facilement identifiable, un nom de domaine assez court et si possible mettre un mot clé de votre activité dedans c’est top !

Il faut aussi prendre en compte les extensions ( .fr .com .be ) si vous souhaitez exercer une activité internationale je vous recommande le .com !

Choisir le mode d’hébergement de votre site Internet :

Quand votre site internet sera au point, il restera à le mettre en ligne. Si vous disposez d’une équipe pouvant le faire ainsi que des serveurs, vous pouvez internaliser l’hébergement ce qui réduira vos coûts et la possibilité de moduler le site a votre guise sur la durée. En revanche, si vous ne disposez pas de cela il vous reste la méthode de l’externalisation qui vous coûtera un peu plus cher mais pas de travail supplémentaire pour vos équipes et des serveurs pré-configurés (gain de temps).

Réaliser un cahier des charges :

Le cahier des charges sera le modèle à suivre pour votre site web, en réalisant le cahier des charges, vous allez pouvoir visualiser l’ensemble des pages et sous pages de votre site Internet mais aussi lister l’ensemble des fonctionnalités dont vous aurez besoin sur votre site.

Externaliser ou Internaliser la création du site :

Pour cette étape, je vais citer quelques avantages de l’externalisation et de l’internalisation pour que vous vous puissiez juger par vous-même :

Avantages de l’internalisation :

– vous maîtrisez tout le projet de A à Z

– la maintenance et les évolutions seront simplifiées.

– vos équipes sont aux commandes du projet

Avantages de l’externalisation :

–  vous confiez votre projet à des professionnels qui ont une très bonne expertise et un retour d’expérience important sur la création de site Internet

– le risque de retard de réalisation est pris en charge par l’agence web

– l’agence possède au sein de ses équipes, des graphistes, des développeurs, des référenceurs …toutes les compétences nécessaires pour la bonne réalisation de votre projet

Pensez au référencement :

Si vous ne voulez pas d’un site « invisible » par Google, il va falloir y ajouter du référencement ! Si le site est fait en interne il faudra s’y mettre dès le début, des mots clés, des mots clés et encore des mots clés ! Si vous externalisez cette opération faites attention lors du choix de l’agence, vérifiez que l’agence choisie est aussi professionnelle en termes de référencement.

Mettez en place un outil de Tracking :

La mise en ligne d’un site doit donc impérativement s’accompagner de la mise en place d’outils dits de « web analytics » qui permettront :

– de quantifier vos visiteurs (nombre de visites, nombre de pages vues, temps passé sur le site etc… )

– d’analyser le comportements de vos visiteurs une fois sur le site (quelles pages sont les plus visitées, nombre de formulaires remplis, nombre de ventes réalisées etc.. )

– de comprendre d’où viennent vos visiteurs (moteur de recherches, trafic direct, actions de promotions etc …)

– de qualifier les actions réalisées KPI et ROI

Faite la promotion du site :

Communiquer l’adresse de votre site Internet :

–  sur tous vos supports papiers

– mentionnez l’existence de votre site Internet sur votre messagerie de téléphone

– N’oubliez pas d’indiquer l’adresse de votre site sur les publicités offlines : dans vos annonces presses, catalogues, ou encore annonces télé J

– Faites des échanges de bons procédés avec vos partenaires :

Échangez des liens avec les sites Internet de vos partenaires ou faites la promotion mutuelle de vos services surtout s’ils sont complémentaires.

La promotion payante :

Le référencement payant ou achat de liens sponsorisés, L’emailing, l’achat d’espaces publicitaires, l’affiliation. Toutes ces options ne sont absolument pas nécessaires pour faire connaitre son site internet, le seul atout c’est que vous mettrez moins de temps à vous faire connaître.

Voici tout ce que vous pouvez savoir sur l’élaboration d’un site internet ! Maintenant il ne vous reste plus qu’a commencer la création de votre propre jardinerie en ligne